Participer à un salon pro – Épisode 1 : la préparation

Affiche des JRCE 2017

Pour vous aider à bien préparer votre prochain salon, nous vous proposons le retour d’expérience de notre participation aux Journées Régionales de la Création d’Entreprise (JRCE) des 14, 15 et 16 octobre 2017 derniers. Un salon c’est un « avant », un « pendant » et un « après ». Nous avons donc rédigé une série de 3 articles.

Dans ce premier article, je vous raconte « l’avant », c’est à dire nos préparatifs pour le salon.  Je suis Adrien Béquignon, fondateur de l’Agence NetCURD, une entreprise rennaise qui accompagne les entrepreneurs dans le développement de leur activité.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information, pour être tenu au courant de la publication des suivants.

Le contexte

Pour réussir au mieux un salon, il est nécessaire de bien le préparer en amont. L’anticipation vous permettra, par exemple, d’envoyer des invitations à vos clients et partenaires. Il est important de l’inscrire dans son plan d’action. La définition d’objectifs réalisables et mesurables vous permettra de prioriser les actions marketing en fonction de votre budget.

Bon, il faut vous avouer que notre participation s’est décidée au dernier moment, soit une semaine avant en raison du désistement d’un exposant. Lors de cette expérience nous avons proposé et mis en avant des prestations de services auprès d’une cible entreprise (BtoB). Puisque le salon correspondait à notre activité, à notre cible et qu’il se situait à domicile, nous avons rapidement accepté (même s’il ne s’inscrivait pas vraiment dans notre plan d’action, il faut savoir saisir les opportunités !). Nous avons tout de même défini des objectifs liés aux coûts des 3 jours de salon, au nombre de contacts qualifiés que nous espérions rencontrer et au chiffre d’affaires que nous voulions dégager.

Si vous ciblez des particuliers ou vendez des produits, la lecture de ce contenu peut tout de même être pertinente pour vous aider à préparer votre prochain salon.

Pourquoi exposer sur ce salon en particulier ?

Participer à un salon peut vite coûter cher (emplacement, temps passé, investissement dans des supports de com, etc.) alors avant toute chose, mieux vaut se renseigner sur l’historique du salon : quels exposants ? Quels visiteurs ? Combien d’entrées ?…etc. Quand on participe à un salon, c’est notamment pour se confronter à son marché et se développer. Que l’on souhaite simplement rencontrer sa cible et d’éventuels partenaires ou accroître sa notoriété, il ne faut pas oublier de rentrer dans une logique de retour sur investissement.

Les JRCE, c’est LE salon régional de la création d’entreprise. Cela tombe bien puisque NetCURD propose un accompagnement local adapté aux TPE/startups comme aux PME. Avec le bon ratio ticket d’entrée / visiteurs et la présence d’une de nos cibles nous nous sommes dit : on fonce !

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de personnes ayant déjà participé et de vous rapprocher des organisateurs du salon. Les infos utiles sont généralement présentes sur leur site internet.

Le choix du stand est-il primordial ?

Si l’emplacement de votre stand ainsi que sa superficie présentent des avantages indéniables pour accroître votre visibilité, leur coût peut vite représenter un investissement important.

Lors des JRCE nous n’avons pas eu le choix du stand puisque nous avons remplacé une entreprise à la dernière minute. La chance fut toutefois avec nous ! Nous nous sommes retrouvés dans un angle, le long d’une des artères principales du salon (Carrefour des nouveaux entrepreneurs). Entre chaque conférence/atelier nous avions un flux important de visiteurs.

Si vous n’avez cette chance (ou le budget) et êtes moins bien placé pas de panique : aidez-vous de vos supports de communication (en hauteur, grands, très visibles) pour attirer le maximum de personnes sur votre stand. Si vous êtes avenant et que votre communication fait mouche, vous attirerez très certainement des personnes pour engager la conversation.

 

Stand NetCURD salon JRCE 2018
Travaillez vos supports de communication (identité et message) selon l’espace que vous pouvez occuper : suscitez l’intérêt !

Comment préparer ses supports de communication ?

Présenter un produit ou un service sur un salon, c’est répondre à un besoin : celui du visiteur. Sur le salon des JRCE les visiteurs sont de futurs entrepreneurs, mais pas seulement : certaines entreprises viennent à la rencontre des professionnels qui sont rassemblés au même moment et au même endroit. Ils viennent notamment glaner des informations, chercher d’éventuels partenaires (experts comptables, avocats, assureurs…) ou même des prestataires pour une action de communication…

Avec notre offre, NetCURD était donc tout à fait légitime. En effet, nous proposons à la fois un accompagnement pour des entrepreneurs et la mise en place opérationnelle des actions marketing ou de communication. Pour ce salon nous avons créé de nouvelles cartes de visite, un kakémono, une affiche et des flyers.

Si votre offre est bien construite, qu’elle répond à un besoin de votre cible et que vous avez bien étudié cette dernière, vous ferez sans doute de belles rencontres. Le cas échéant vous aurez pris la température de votre marché et vous pourrez agir en conséquence.

La veille du salon

Impossible de parler de la préparation du salon sans parler de la veille. Si vous en avez la possibilité, je vous conseille de vous reposer. La chaleur, le bruit de fond, l’attente, la confrontation de vos produits et services avec les visiteurs du salon peuvent être vraiment éprouvant.

Les JRCE s’étalent sur 5 demi-journées. Cette année le premier jour était un lundi, cela nous laissait donc le dimanche pour souffler un peu. Ayant eu peu de temps pour préparer le salon, nous avions dû abattre une grosse dose de travail en parallèle des échéances clients. Personnellement la veille j’ai réalisé une petite session de natation pour décompresser.

Sur un salon, vous êtes en première ligne ! Pour envoyer une bonne image à vos clients : soyez en forme !

En conclusion,

Si vous avez l’occasion de participer à un salon pour présenter votre offre et créer de nouvelles opportunités : tentez l’aventure ! Si vous touchez votre cible vous verrez combien cela est grisant. Dans le cas contraire vous aurez surement plein de cartes pour remettre à plat votre offre en répondant à un besoin exprimé ou non.

Je vous donne rendez-vous mercredi prochain pour l’épisode 2 de cette petite série d’articles sur la participation à un salon professionnel. Je vous raconterai le déroulement du salon.

Pour aller plus loin :

 

Partagez l'article si vous l'avez apprécié :

Adrien Béquignon

Fondateur de l'agence NetCURD "Accompagnement 360" , je suis avant tout un entrepreneur qui souhaite partager ses expériences, que ce soit des réussites ou des échecs.

Publié dans ExpériencesTagged , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *